L'Histoire des Celtes

  Les Celtes font partie des peuples indo-européens et entrent dans l'histoire au XVe siècle avant J-C. Ils occupent une zone située approximativement entre le bassin rhénan, la Bavière, et le Danube. On pense que la celtisation de l’Europe se serait faite par vagues successives : les Celtes auraient donc envahi des régions proto-celtes (en gros, le peuple des ‘’anciens celtes’’).
Lorsqu’ils envahissaient une région, leur installation se faisait le plus souvent par superposition des cultures (les Celtes mélangeaient leur culture à celle du peuple qu’ils envahissaient) et non par élimination de celle-ci.
Il y a eu deux étapes importantes dans l’expansion :
- celle des "Hallstatt" (entre le VIII et le V siècle avant J-C), pendant laquelle la Gaule, les Iles Britanniques et le nord de l’Espagne auraient été conquis ;
- et celle de "la Tène" (du V siècle avant J-C à l’ère chrétienne) pendant laquelle ils continuèrent à occuper ces régions plus ou moins fortement, mais aussi toute l’Espagne, une partie de l’Italie, la Galatie (en Turquie)…
L’influence celte était alors à son apogée. Des mercenaires celtes étaient même employés jusqu’en Égypte, ou en Macédoine au côté d’Alexandre le Grand.
Mais à fin de l’âge du fer et au début de l’ère chrétienne, les Keltois commencent à perdre de l’influence. Assimilés aux peuples envahisseurs, ils sont chassés.
Aux alentours du IIème siècle avant J-C, ils reculent devant les Germains et les Daces; les royaumes celtiques des Balkans, les Galates et les Celtes d’Italie sont soumis et se noient dans la population locale.
Les Celtibères disparaissent également (mais renaissent en Galice et aux Asturies…).
En fait, mises à part les Iles Britanniques, il ne reste plus de Celtes en Europe, sauf… en Gaule.
César se met donc en tête de les soumettre : commence alors la guerre des Gaules.
Les Gaulois sont cinq à six fois supérieur en nombre et, malgré leur réputation de très bons guerriers, ils sont vaincus très facilement, la stratégie des Romains étant bien meilleure que celle des Gaulois.
La Gaule est conquise à la célèbre bataille d’Alésia, en -52.
Il ne reste donc plus que les Iles Britanniques. En -53, il y a un premier débarquement romain qui faillit se transformer en désastre. Alors, Claude organise un 2ème débarquement en -53.
Bien que celui-ci ait réussi, la romanisation reste superficielle, en particulier ’’aux extrémités’’ du pays (Cornouaille, Pays de Galles et Écosse).
Dans le même temps, c’est la naissance du christianisme.
Saint Patrick (né vers 385 - mort vers 461), fils de fonctionnaire romain, vécut jusqu’à 16ans dans un village du Pays de Galles, âge auquel il est enlevé par des pirates irlandais qui le garde prisonnier pendant six ans.
Après cela, il part vers l’Angleterre. Mais il a des visions qui disent que les Irlandais l’implorent de revenir.
Il passe en Gaule où il est ordonné diacre à Auxerre. Puis, il fait un voyage à Rome (441-443) et il retourne en Irlande.
Il y établit son siège épiscopal (à Arnagh). Il fixe les structures de l’Église Irlandaise (qui se mélangent avec les mythes celtiques) et divise l’Irlande en diocèses (s'arrangeant pour que les diocèses correspondent aux royaumes des rois celtiques).
Déjà, au Vème siècle, toute l’élite irlandaise est convertie au christianisme. Le monde campagnard mettra lui plus de temps.
Pour christianiser aussi rapidement l’Irlande, St Patrick a dû s’adresser premièrement aux druides, qui ont accepté parce que la religion chrétienne a un certain nombre de ressemblances avec la religion celtique.
Même si l’arrivée du christianisme a sonné la fin de la religion celtique, elle l’a aussi conservée car les moines ont mis sur papier les légendes celtes (en les christianisant quelque peu).
De plus, l’art s’est encore développé et il nous reste des manuscrits magnifiques tels que le Livre de Kells. Ainsi, l’influence des monastères irlandais dépassa largement les limites de leur île.
Puis, toujours dans le même temps, on assiste au départ des légions romaines. S’ensuit l’apparition des légendes Arthuriennes.
Au même moment, des habitants de l’île de Bretagne quittent celle-ci pour s’installer en Armorique dont le nom devient Bretagne.

Informations trouvées sur le site encyclopédie celtique

 

 

A cet instant, pour pouvoir continuer l'histoire des Celtes, il faut conter celle de la Bretagne d'un coté, et celle de l'Irlande et des régions celtes des Iles Britanniques de l'autre.
Comme la Bretagne est mon pays d'origine, j'ai choisi de raconter l'histoire de cette région.

Pour celle de l'Irlande, je vous propose d'aller sur les sites encyclopédie celtique et Irlande

 

 

 

    

 

 


Ce site est corrigé sur le

Blog des Correcteurs Bénévoles

  Il vous suffit de laisser l'adresse de votre blog/site sur le forum et celui-ci sera corrigé, GRATUITEMENT !
 

 
 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×